ANTONINE et H1987: l’interview

Echo&Narcisse

Il y a quelques jours nous avons eu la chance de rencontrer Antonine et H1987 sur le net, et de découvrir leur créations musicales réunies dans leur premier EP « Echo&Narcisse ». Nous avons été touchés par la finesse musicale de leur titres portée par la symbiose entre la puissance lyrique d’Antonine et la rythmique envoûtante de H1987. Nous leur avons proposé cet interview, pour en savoir un peu plus sur leur histoire et comprendre ce qui ce cache derrière le nom de leur EP mythologique.


Comment êtes vous entrés dans le monde de la musique?

Antonine: J’ai commencé le piano à l’âge de 7 ans, très vite m’accompagner en chantant est devenu primordial à mes yeux. Mon professeur de piano était également professeur de chant lyrique, j’ai donc suivi son enseignement. Vers l’adolescence, j’ai monté quelques groupes de rock avec des amis, au collège puis au lycée… Plus tard à Paris, quand je suis arrivée pour mes études supérieures j’ai découvert l’électro. J’ai surtout travaillé seule, pour moi, en bossant mes propres compos et en écrivant mes textes. J’ai eu quelques collaborations avec des Dj pour m’amuser… sans jamais trouver de réelle entente musicale… jusqu’à il y a un mois avec H1987 ! 

H1987: J’ai commencé en 2005 par un duo rap et j’ai très vite commencé à vouloir faire mes propres instrumentales. Après quelques autres combinaisons de groupes, j’ai décidé en 2012 de me consacrer uniquement à la création sonore. J’ai commencé à signer mes productions sous le pseudo H1987.


Comment avez vous décidé de collaborer ensemble pour l’EP Echo & Narcisse?

H1987: Par le plus grand des hasards ! J’ai trouvé Antonine sur Soundcloud, lui ai envoyé un message pour lui demander si elle serait intéressée par une collaboration avec moi pour un morceau, qui s’est transformé en un album !


Pour quoi avez vous choisi pour votre EP un nom faisant allusion à une tragique légende de la mythologie? Est ce que cela a une signification particulière pour vous?

Antonine: Je suis une grande passionnée d’histoire et de mythologie.
J’ai écrit les textes au fur et à mesure, sans réfléchir, presque automatiquement, j’étais très inspirée par les pistes que m’envoyait H1987. En relisant mes textes j’ai réalisé que je m’adressais dans presque toutes les chansons à « quelqu’un », dans des déclarations désespérées que je n’avais pourtant pas cherché à exprimer.
Ça m’a donc fait penser à ce mythe… et tout s’est soudain relié. Je prêtais ma voix à Écho qui, dans la mythologie est aussi la personnification de l’écho acoustique, et là ça devenait encore plus intéressant pour moi de jouer sur les répétitions de mots et de phrases… et pour H1987 musicalement aussi, il y a avait quelque chose à suivre. Il y a pas mal de vécu au final dans ces paroles, du vécu transporté dans un personnage auquel je me suis identifiée… Et je pense qu’on a tous connu des « Narcisse », et qu’on a tous été « l’Écho » de quelqu’un à un moment de notre vie.


Comment s’est déroulé le processus créatif pour ce projet?

Antonine: Notre premier morceau  » SEA SONG » a été fait en une soirée ! Tout est allé très vite, les pistes se sont enchaînés très rapidement… on était tous les deux en phase, à tel point que j’avais l’impression de travailler avec quelqu’un que je connaissais déjà et qui me connaissait par coeur ! On bossait par mail, à grand coup d’envois de pistes en mode « ping pong ».
H1987 me transférait un petit squelette de morceau, je l’écoutais, cherchais des mélodies voix.
Un fois la mélodie trouvée, j’écrivais mes paroles, et j’enregistrais directement dans la foulée, pour après envoyer (en pleine nuit le plus souvent) mes pistes de voix à mon acolyte ! On avait une grosse émulation créative, l’un et l’autre on cherchait à se surprendre à chaque morceau.


De quel morceau êtes vous le plus fier? Pour quoi?

Antonine: Je ne saurais pas dire exactement lequel. C’est surtout de l’album dont je suis fière. C’était un énorme challenge, on l’a fait en un temps record. On travaillait en plus tous les deux à côté. Cet album s’est surtout créé la nuit, quand on rentrait de nos journées de travail. D’avoir réussi à tenir ce rythme pendant 3 semaines en gardant le même enthousiasme et la même envie d’accomplir ce travail jusqu’au bout.


H1987: J’aime l’ambiance que l’on a su créer avec Antonine sur tous les titres! « Folie mauve » est l’un des plus risqué du projet car il sort un peu du cadre et c’est ce qui plaît particulièrement. On a essayé de créer une ambiance singulière pour chaque track.


Si vous deviez vous décrire grâce un mot, lequel serait-il? Pour quoi?

Antonine: Je ne sais pas trop… c’est difficile comme question… Extravagante ?
Disons que j’ai une forte tendance à m’exprimer, parfois trop. Je suis très démonstrative, il faut que tout sorte. Ça part dans tous les sens souvent… je crois que c’est pour ça que je chante, que j’écris, que je fais de l’image aussi. J’ai un gros besoin de m’exprimer.

H1987: Je choisirais le mot « ouverture  » Pour tout ce que ça nous apporte dans la création. Je pense qu’il est important de ne pas s’enfermer dans un style.


Quels sont vos projets musicaux pour le futur?

Antonine: J’aimerais qu’on continue à collaborer ensemble, à créer plein de nouveaux univers sonores et visuels ! Je ne dis pas non à un nouveau EP…

H1987: J’aimerais également collaborer sur d’autres projets avec Antonine. Je pense que nous avons trouver une bonne entente dans la création. Nous nous complétons artistiquement.



Nous vous laissons donc découvrir l’intégralité de leur premier EP, à la fois très doux et puissant!

http://hdi300.wix.com/h1987#!newep/c1gmk

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrEmail this to someone