SPOT Festival Aarhus… On sera là!

En 2015 , une partie de l’équipe de DMC a déménagé à Aarhus , au Danemark . Par chance, Aarhus est la ville où les artistes émergents de Scandinavie mettent en valeur leurs talents, principalement au travers du festival SPOT. Un festival de 4 jours dans le centre-ville, où les artistes , les professionnels de la musique et le public se rencontrent pour profiter de musiques de tous types dans une atmosphère intime et chaleureuse . Deux d’entre nous participeront au festival cette année, donc pour l’occasion nous avons décidé de préparer une playlist spéciale avec 5 des artistes que nous allons voir cette semaine.

La tâche de sélectionner 5 artistes parmi la variété de la programmation cette année a été très dur, plus dur que ce que nous avions imaginé, car la quantité de talents à se représenter cette semaine est E-N-O-R-M-E.

Voici ceux que nous avons sélectionnés et POURQUOI :

TICKTOCK

Facebook | Soundcloud

DUP ticktock DUP_large

Avec des beats électroniques extrêmement bien dosés et des voix pures, Ticktock nous fait voyager vers une autre planète. Une planète avec des couleurs différentes et une toute autre gravité que celle de la Terre. Nous voulons planer, danser et profiter de la vie avec eux .

ELECTRIC ELEPHANTS

Facebook | Soundcloud

HQ-Electric-Elephants_large

Il n’y a pas de fête sans du bon Rock, et les Electronic Elephants sont pile poil ce qu’il faut pour le SPOT. Des beats de batterie vibrants,  battements de tambour vibrant , des coups de guitare maîtrisés et des voix puissantes , tout y est. Les fans de Rock vont s’éclater !

SAINT CAVA

Facebook | Soundcloud

Saint_Cava_Press_web_0_large

Cherchez vous l’amour ? Plus besoin de chercher ! Si comme nous vous aimez l’électronique, Saint Cava sera le coup de foudre… ou est-ce plutôt un sortilège? Quelques secondes après avoir senti leurs beats nous sommes tombés dans le piège de cette liaison électro R & B.

WHO IS LOUIS?

Facebook | Soundcloud

DJM Who_Is_Louis_large

Mais vraiment, Who is Louis ? Ce n’est pas un, mais trois éléments en fusion pour créer des mélodies synthpop, si harmonieuses mais si disparates à la fois. Musique pour vos oreilles, de la chaleur pour votre âme . Qui ne veut pas rencontrer ce mystérieux Louis ?

ARTIFICIAL BROTHERS

Facebook | Soundcloud

Artificial Brothers PRESSE 2_large

Nous ne savons pas grand-chose à propos des Artificial Brothers, mais ce que nous savons est que pour sentir vraiment ce qui les différencie de la foule il vous suffit de fermer les yeux , d’absorber leurs vibes de rock psychédélique , et profiter de l’atmosphère magique qu’ils créent en mélangeant batterie, guitare et synthés . Nous sommes assoiffés et nous voulons plus ..

Profitez de nos playlists avec notre nouvelle application !

A partir d’aujourd’hui nos followers ayant des mobiles ou tablettes Android pourront profiter de nos playlists hebdomadaires avec notre nouvelle application Music DMC , disponible sur Google Play .

Comment ça marche?

Après avoir téléchargé l’application sur votre appareil , vous aurez un accès direct à un lecteur contenant la playlist de la semaine. Donc chaque lundi , lorsque notre playlist est publiée , vous recevrez une notification vous indiquant la disponibilité de celle-ci.

Notre objectif avec cette appli est de rendre votre expérience Donne M’en Cinq plus pratique et agréable . Nous espérons donc que vous l’apprécierez et nous attendons vos retours sur celle-ci.

Nous avons déjà prévu plusieurs évolutions à cette appli, alors restez connectés pour plus de nouveautés !

Ok … les utilisateurs iOS sont jaloux ? Ce n’est pas nécessaire! La version iOS arrive très bientôt!

CLIQUEZ ICI POUR LA TELECHARGER!

CLIP : Siriusmo – Itchy / Cornerboy

Réalisé par Jakob Grunet, ce clip met en image les titres Itchy et Cornerboy de Siriusmo présents dans son double LP Enthusiast.

Le film nous conte la quotidien d’une stars déchues, interprétée par le chanteur allemand Romano. Bercé par un univers kitsh à souhait, cher à celui de son fan club du troisième age. Ça se taquine, se touche, se serre. Le clip fait sourire et nous attache à ces personnages du réel.
La star se suffit de son succès passé et de la notoriété qu’il lui confère auprès de son voisinage.

La transition du titre Itchy à Cornerboy surprend et apporte un nouveau visage au personnage. Regard caméra, il s’adresse à nous et nous passe l’envie de se rire de ces gens, de son clan.

Suite à ce film, Jakob Grunet a réalisé une série de clip pour la chanteur Romano, dons l’univers est proche de celui présenté dans ce film. Ils sont à retrouver sur sa page Vimeo.

 

Fiche technique

Acteur : Roman Geike alias « MC Ramon », alias « Romano »
Réalisateur : Jakob Grunert
Directeur de la photographie : raphaelbeinder.de
Monteur : David Gruschka
Maquillage et coiffure : Bettina Colmsee

CLIP : Unkle – Rabbit in your Headlights

Aussi disponible sur Youtube et Dailymotion.

 

Réalisé par Jonathan Glazer, grand réalisateur de clip, de publicité mais aussi de films. Il a notamment réalisé le film Under the Skin, sorti en 2013 avec en tête d’affiche l’actrice Scarlett Johanson.

Ce clip du titre Rabbit in your Headlights porte la musique du groupe UNKLE (Tom York à la voix, leader du groupe Radiohead). Il présente un homme pris de folie, marchant dans un tunnel. Un film fort en sens, un combat entre l’essence même de la nature humaine et l’indifférence de notre monde moderne.
Ce clip rappel une scène du film Made in Britain, dans lequel l’acteur Tim Roth parcours un tunnel Londonien.

Jonathan Glazer compte bien d’autres grand clips. Il a notamment collaboré avec Radiohead à plusieurs reprises (Street Spirit, Karma Police) ou encore Massive Attack.

 

Fiche technique :

  • Réalisateur : Jonathan Glazer
  • Acteur(s) : Denis Lavant, Craig Kelly, James Lavelle et Richard File (tous deux du groupe UNKLE)
  • Sortie : Novembre 1998
  • Label : Mo’ Wax
  • Writers : Thom Yorke, Josh Davis

 

CLIP : Abd al Malik – Daniel Darc

Aussi disponible sur : YoutubeDailymotion

Clip novateur pour un rap qui l’est tout autant. Le réalisateur Romain Cieutat a su traduire visuellement ce rap d’un nouveau genre.
Pour cela il a filmé le chanteur en 3D, il était ensuite libre de l’intégrer dans ce décor imaginaire et minimaliste. Le résultat est percutant.
Romain Cieutat, a également réalisé les clips pour les titres Tout vêtu de noir et Allogène présent dans le dernier album d’Abd al Malik. On peut les retrouver sur la page Vimeo du réalisateur.

Fichet technique :
Réalisation : Romain Cieutat
Production audiovisuelle : HK Corp / LE LABEL – [PIAS]
Paroles et Musique Abd Al Malik |Mattéo Falkone|Bilal|Laurent Garnier

Découvrez Bleeken, la talentuese créatrice de notre jaquette #30

Il y a quelques semaines, Bleeken a commencé à suivre DMC sur Facebook et Soundcloud, et c’est grâce à ses « likes » que nous avons eu la chance de découvrir son art et ses talents d’illustratrice. « Sound Squid » est donc sa création qu’elle a spécialement réalisée pour nous.

Si nous devions décrire son travail artistique en un mot, le mot que nous choisirions serait « ONIRIQUE ». Pourquoi? Parce que ses illustrations nous font partir dans des univers parallèles, pleins de personnages, formes et sensations que nous ne retrouvons que dans nos rêves les plus fantaisistes. Certains sons que nous choisissons pour nos playlists provoquent en nous ce même effet, et c’est donc bien des artistes comme Bleeken qui nous inspirent dans nos choix musicaux.

Depuis le plus jeune âge, Bleeken a toujours aimé le dessin, mais son style s’est affirmé qu’en 2007. Ses oeuvres prennent source d’inspiration dans des milieux divers. Tout d’abord la musique, élément essentiel à son processus créatif. Puis bien sûr maintes styles graphiques tels que la bande dessinée, le tatouage, la calligraphie et le graff. En sources d’inspiration, Bleeken nous a également cité des artistes magnifiques tels que Kerby Rosanes, Chiara Bautista ou Nekro qui valent le détour.

Nous vous invitons donc à découvrir Bleeken, son art, son univers, et n’hésitez surtout pas à soutenir son talent en la suivant sur ses différentes pages.

Page Web: www.bleeken.com 

Facebook: Bleekenart

Pochette DMC #30

Sound Squid – Bleeken

Interview Rock avec GABELT

Il y a quelques mois nous avons eu le plaisir d’échanger avec Arthur, membre du groupe GABELT qui fait du bon rock indépendant. Leurs morceaux débordant d’énergie nous font penser aux Arctic Monkeys tout en gardant leur signature unique.  Découvrez donc ce groupe prometteur dans ce court interview donné à Donne M’en Cinq.

 

Quels ont été vos débuts dans le monde de la musique? et comment ceci a évolué dans la création de Gabelt?

On vient tous du sud de la France, dans des villes assez proches et on a chacun appris différemment à jouer de nos instruments, avec des influences différentes: le jazz et le funk à la batterie pour Greg, ou la musique albanaise de son père pour Bruno, le chanteur.

Du coup, quand Bruno a créé Gabelt, il y avait beaucoup de sonorités des pays de l’Est. La basse, la batterie et la deuxième guitare se sont rajoutées et ont apporté un côté plus pop à l’ensemble et, en même temps, nous ont permis d’expérimenter sur les instrumentations, le son et la puissance qu’on voulait apporter aux morceaux.

 

Pour quoi avoir choisi Gabelt, un mot albanais pour nom de groupe? Est ce que cela a une signification particulière pour vous?

Bruno étant né en Albanie, c’était important de revendiquer ses origines, je pense. Même si notre musique a beaucoup évolué, il reste des touches de la pop Albanaise qu’écoutaient ses parents. Le terme « Gabelt » c’est en gros les musiciens qui jouent un type de musique, du gitan .

 

Comment se déroulent les créations dans le groupe? Avez-vous des inspirations particulières pour vos chansons?

Souvent Bruno arrive avec une chanson en acoustique ou avec juste un riff. On fait beaucoup de buff, ça nous aide à choisir une ambiance à une chanson sur laquelle on est tous d’accord.

Après ça dépend, on a fait beaucoup de morceaux très différents au début, en essayant de reproduire des structures de morceaux de groupes qu’on écoutait. Aujourd’hui la musique qu’on fait est peut être plus compréhensible.

 

Si vous deviez décrire votre dynamique de groupe en un mot, lequel serait-il?

Gabelie Kontrol. [le nom de leur studio]

 

De quel morceau êtes vous le plus fier? Pour quoi? 

Alors là ! il y en a qu’on adore jouer en concert comme « WDDIR » ou « Paranoia », et d’autres qu’on a enrigistré avec un son qu’on adore, « Cavalcade ».  [Pas encore en écoute sur le web – il faudra les voir en live pour l’instant]

 

Quels sont vos projets futurs? une tournée? des concerts?

Cette année on enregistre pas mal de préproductions pour un album prévu début 2016, et on prépare un clip pour un nouveau morceau qui sortira sur une compilation Parisienne à la rentrée. Pour les concerts on devrait jouer à Paris d’ici peu de temps et on vient juste de rencontrer un nouveau tourneur.

 

Quelles seraient vos ambitions à long terme?

Voyager grâce ce qu’on a et enregistrer le plus possible.

 

Découvrez donc l’un de leur super sons:

ANTONINE et H1987: l’interview

Il y a quelques jours nous avons eu la chance de rencontrer Antonine et H1987 sur le net, et de découvrir leur créations musicales réunies dans leur premier EP « Echo&Narcisse ». Nous avons été touchés par la finesse musicale de leur titres portée par la symbiose entre la puissance lyrique d’Antonine et la rythmique envoûtante de H1987. Nous leur avons proposé cet interview, pour en savoir un peu plus sur leur histoire et comprendre ce qui ce cache derrière le nom de leur EP mythologique.


Comment êtes vous entrés dans le monde de la musique?

Antonine: J’ai commencé le piano à l’âge de 7 ans, très vite m’accompagner en chantant est devenu primordial à mes yeux. Mon professeur de piano était également professeur de chant lyrique, j’ai donc suivi son enseignement. Vers l’adolescence, j’ai monté quelques groupes de rock avec des amis, au collège puis au lycée… Plus tard à Paris, quand je suis arrivée pour mes études supérieures j’ai découvert l’électro. J’ai surtout travaillé seule, pour moi, en bossant mes propres compos et en écrivant mes textes. J’ai eu quelques collaborations avec des Dj pour m’amuser… sans jamais trouver de réelle entente musicale… jusqu’à il y a un mois avec H1987 ! 

H1987: J’ai commencé en 2005 par un duo rap et j’ai très vite commencé à vouloir faire mes propres instrumentales. Après quelques autres combinaisons de groupes, j’ai décidé en 2012 de me consacrer uniquement à la création sonore. J’ai commencé à signer mes productions sous le pseudo H1987.


Comment avez vous décidé de collaborer ensemble pour l’EP Echo & Narcisse?

H1987: Par le plus grand des hasards ! J’ai trouvé Antonine sur Soundcloud, lui ai envoyé un message pour lui demander si elle serait intéressée par une collaboration avec moi pour un morceau, qui s’est transformé en un album !


Pour quoi avez vous choisi pour votre EP un nom faisant allusion à une tragique légende de la mythologie? Est ce que cela a une signification particulière pour vous?

Antonine: Je suis une grande passionnée d’histoire et de mythologie.
J’ai écrit les textes au fur et à mesure, sans réfléchir, presque automatiquement, j’étais très inspirée par les pistes que m’envoyait H1987. En relisant mes textes j’ai réalisé que je m’adressais dans presque toutes les chansons à « quelqu’un », dans des déclarations désespérées que je n’avais pourtant pas cherché à exprimer.
Ça m’a donc fait penser à ce mythe… et tout s’est soudain relié. Je prêtais ma voix à Écho qui, dans la mythologie est aussi la personnification de l’écho acoustique, et là ça devenait encore plus intéressant pour moi de jouer sur les répétitions de mots et de phrases… et pour H1987 musicalement aussi, il y a avait quelque chose à suivre. Il y a pas mal de vécu au final dans ces paroles, du vécu transporté dans un personnage auquel je me suis identifiée… Et je pense qu’on a tous connu des « Narcisse », et qu’on a tous été « l’Écho » de quelqu’un à un moment de notre vie.


Comment s’est déroulé le processus créatif pour ce projet?

Antonine: Notre premier morceau  » SEA SONG » a été fait en une soirée ! Tout est allé très vite, les pistes se sont enchaînés très rapidement… on était tous les deux en phase, à tel point que j’avais l’impression de travailler avec quelqu’un que je connaissais déjà et qui me connaissait par coeur ! On bossait par mail, à grand coup d’envois de pistes en mode « ping pong ».
H1987 me transférait un petit squelette de morceau, je l’écoutais, cherchais des mélodies voix.
Un fois la mélodie trouvée, j’écrivais mes paroles, et j’enregistrais directement dans la foulée, pour après envoyer (en pleine nuit le plus souvent) mes pistes de voix à mon acolyte ! On avait une grosse émulation créative, l’un et l’autre on cherchait à se surprendre à chaque morceau.


De quel morceau êtes vous le plus fier? Pour quoi?

Antonine: Je ne saurais pas dire exactement lequel. C’est surtout de l’album dont je suis fière. C’était un énorme challenge, on l’a fait en un temps record. On travaillait en plus tous les deux à côté. Cet album s’est surtout créé la nuit, quand on rentrait de nos journées de travail. D’avoir réussi à tenir ce rythme pendant 3 semaines en gardant le même enthousiasme et la même envie d’accomplir ce travail jusqu’au bout.


H1987: J’aime l’ambiance que l’on a su créer avec Antonine sur tous les titres! « Folie mauve » est l’un des plus risqué du projet car il sort un peu du cadre et c’est ce qui plaît particulièrement. On a essayé de créer une ambiance singulière pour chaque track.


Si vous deviez vous décrire grâce un mot, lequel serait-il? Pour quoi?

Antonine: Je ne sais pas trop… c’est difficile comme question… Extravagante ?
Disons que j’ai une forte tendance à m’exprimer, parfois trop. Je suis très démonstrative, il faut que tout sorte. Ça part dans tous les sens souvent… je crois que c’est pour ça que je chante, que j’écris, que je fais de l’image aussi. J’ai un gros besoin de m’exprimer.

H1987: Je choisirais le mot « ouverture  » Pour tout ce que ça nous apporte dans la création. Je pense qu’il est important de ne pas s’enfermer dans un style.


Quels sont vos projets musicaux pour le futur?

Antonine: J’aimerais qu’on continue à collaborer ensemble, à créer plein de nouveaux univers sonores et visuels ! Je ne dis pas non à un nouveau EP…

H1987: J’aimerais également collaborer sur d’autres projets avec Antonine. Je pense que nous avons trouver une bonne entente dans la création. Nous nous complétons artistiquement.



Nous vous laissons donc découvrir l’intégralité de leur premier EP, à la fois très doux et puissant!

http://hdi300.wix.com/h1987#!newep/c1gmk